Accroître le plaisir féminin grâce à la méthode Kunyaza

éjaculation féminine

Actuellement, de nombreuses femmes s’intéressent pour le sexe sans pénétration pour avoir plus de plaisir, qui est actuellement possible. De nos jours, il existe une méthode qui s’appelle “méthode Kunyaza”, il s’agit d’une pratique sexuelle qui sert à stimuler le clitoris avec les doigts, une verge ou également avec un jouet sexuel permettant à la femme d’atteindre le plus haut degré d’excitation, et qui a pour but de pousser un orgasme et une éjaculation féminine. Cette méthode Kunyaza, c’est quoi exactement ? Comment la pratiquer ?

La méthode Kunyaza

Il s’agit d’une pratique sexuelle ancestrale venant de la région des Grands Lacs (lac Kivu) située à la frontière de la République démocratique du Congo et du Rwanda. Le terme Kunyaza veut dire uriner ou éjaculation féminine en langue rwanda-rundi. Un mythe raconte qu’une reine en a marre d’attendre le roi qui est parti en guerre. Cette dernière a donc demandé à l’un des serviteurs d’accomplir ses désirs, par la peur de mourir, le serviteur l’a fait en tremblant et n’a pas réussi à la pénétrer.

Par contre, la vibration de son pénis contre son clitoris causée par cette peur, aurait offert tellement de plaisir à la reine qu’elle aurait éjaculé. C’est ainsi que le lac Kivu est né.

Cependant, ce mythe est devenu traditionnel au Rwanda, et s’est également cultivé au Burundi. Le Kunyaza n’est pas seulement une technique offrant un orgasme à la femme, mais également une réelle coutume en terme de relation sexuelle en Afrique centrale. Une méthode efficace pour les hommes qui n’ont pas la capacité d’offrir tant de plaisir à leur femme et pour les femmes qui n’ont pas de sécrétion vaginale .

Une réalisation sexuelle sans pénétration

D’après Olivier Jourdain, un réalisateur du documentaire “L’eau sacrée” en 2006, cette pratique sexuelle est plutôt d’utiliser le pénis tout en restant à l’extérieur, permettant de stimuler le clitoris de la femme.

Réellement, le Kunyaza est une stimulation clitoridienne faite par l’homme, il s’agit donc d’une technique centenaire qui sert à tapoter le clitoris de la femme avec le gland du pénis, les doigts, la lèvre du partenaire ou également un sextoy qui existe en différents produits. Une méthode permettant à la femme de faire beaucoup d’eau. Elle offre une éjaculation féminine, et pour y parvenir, il faut alterner les caresses, faire des mouvements zigzag, contrôler le rythme et toute autre façon. Lorsque la femme est sur le point d’éjaculer, elle s’allonge sur le dos, par la suite, le rapport sexuel continue cette fois avec une pénétration.

Des plaisirs croisés à Kunyaza

Une pratique qui s’appelle Gukuna, est aussi une autre pratique sexuelle associée par le Kunyaza. Il s’agit d’un rituel traditionnel qui consiste à tirer les petites lèvres du vagin afin d’augmenter la zone érogène lors du rapport sexuel. Cette dernière facilite la réalisation du Kunyaza, ainsi la femme obtient plus de plaisir et jouit facilement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

20 − 6 =

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.