Le bondage pour débutant

shibari
Photo : Alex DirtyVonP.

Curieux de connaître un peu plus sur ce qu’on entend par bondage ?

Vous devez avant tout savoir que quand il est question de bondage sex, ce qui importe ce n’est pas vraiment dans la technique. Sa réussite dépend de la confiance que vous ressentez en vous pour le faire et de votre sérénité. Le plus important avant toute chose est que vous soyez à l’aise.

Concrètement, qu’est le bondage ?

Quelles sont les techniques qu’il est possible de déployer.

Voyons également tous les éléments à retenir pour un bondage de débutant.

Le bondage : qu’est-ce que c’est ?

On entend souvent parler de bondage dans les films, les conversations entre amis ou dans les livres sans vraiment en connaître la portée. En plus simple pour mieux le comprendre, il s’agit de l’art de la corde et du laçage. Avec cette explication, il peut paraître effrayant. Pourtant, cette technique est très érotisante.

Définition du bondage

Un bondage est une pratique sexuelle sadomasochiste. Il consiste à attacher l’un des partenaires à une corde. Il n’est pas question d’un simple laçage de chaussures. Les laçages déployés ressemblent étrangement aux cordes marines. Mais, ce n’est pas uniquement une question de cordes. Il peut également demander d’autres accessoires tout aussi contraignants les uns que les autres. On peut notamment parler des corsets, des combinaisons latex dans la pratique du latex bondage entres autres, des sacs d’enfermement, des sacs gonflables en latex, etc.

Origine du bondage

En réalité, le bondage ne date pas d’hier. Il s’agit d’une pratique sexuelle ancestrale. Il a été au tout début associé à une pratique de l’armée japonaise pour torturer. C’est au XVe siècle qu’il fut intégré dans l’univers de l’art par l’aristocratie nippone et où il fut assigné comme pratique érotique. L’art du bondage fut alors dénommé Shibari.

Le dominant et le dominé

Le concept de bondage repose essentiellement sur l’opposition entre le dominant et le dominé. Chacun, dans leur rôle, pourra avoir le plaisir qui lui revient. Chacun est aussi tenu de remplir une mission spécifique.

  • Rôle du dominant :
    Il doit voir en sa partenaire toute une confiance qui lui est accordée. Cela va l’aider à apprécier et à magnifier le corps de l’autre. Il va également être le principal décideur de la tournure que va prendre le jeu érotique. Il doit tenir compte des limites de son partenaire.
  • Rôle du dominé :
    Le dominé doit s’adonner entièrement et laisser tout son corps à son dominant. Cela lui est nécessaire pour pouvoir apprécier le plaisir d’être touché et fouetté par son partenaire. Il va être observé et ne doit ressentir aucune culpabilité puisqu’il n’aura aucune emprise sur le déroulement du bondage.

Le nouage de cordes

Lorsque le dominant est en train de nouer les cordes sur le corps de son dominé, il doit suivre un rituel bien précis. Cette étape ne se fait effectivement pas n’importe comment. Il faut qu’il appuie sur différents points, tels que sur des artères stratégiques. Cela va émaner des ondes de plaisir. Il doit veiller à ne pas les nouer trop fortement. Il doit à tout prix éviter de mettre l’autre en danger.

Les différentes techniques de bondage à connaître

Quelles sont les techniques de bondage pour les débutants ?

Il ne s’agit pas d’une pratique qui est seulement réservée aux experts. Il existe plusieurs techniques spécifiques que les débutants peuvent déployer, dont l’intensité peut être augmentée progressivement.

Le Shibari, une technique de bondage soft :

En plus de sa dimension sexuelle, le bondage Shibari permet également de favoriser le lâcher-prise. Il permet d’améliorer la connexion avec votre partenaire. Dans son histoire, il s’agissait essentiellement d’une méthode de punition des prisonniers avant d’être revisité pour devenir un art martial traditionnel japonais destiné à valoriser le corps.

Le bondage BDSM :

Ici, il n’est pas simplement question d’attacher son partenaire. Il signifie à la fois Bondage et Discipline, Dominance et Soumission, et Sadisme avec Masochisme. Sa pratique peut inclure des fouets. Pour cela, vous pouvez vous procurer des accessoires spécifiques BDSM. Il est possible d’en trouver facilement dans des shops de bondage ou en ligne.

Si ce ne sont qu’à titre indicatif, le bondage se décline en d’autres types qu’il est possible d’exploiter suivant les besoins des partenaires. Le but étant d’imposer des contraintes au dominé :

  • Attacher les poignets,
  • Menotter les mains,
  • Garder les jambes de façon écartée et rendre la marche difficile,
  • Faire l’aigle étiré, une position de bondage connu,
  • Etc.

Le bondage pour débutant

Cette pratique qui booste la libido doit être réalisée dans un parfait accord avec votre partenaire. Il est essentiel que chacun de vous s’impose des limites et le fait savoir à l’autre. Une confiance mutuelle est la base. Pour débuter, rien de tel que d’aller en douceur. Les équipements que vous allez utiliser doivent également être d’une grande qualité pour assurer votre confort.

Avant d’entamer une expérience de bondage, il est bien de discuter de ce que vous aimeriez faire et tester, même si on ne sait pas vraiment ce qu’on veut tant qu’on n’ait pas testé. Quel que soit le cas, les partenaires devront le faire à leur gré. Personne ne doit être forcé à procéder à un bondage. La sécurité de chacun doit toujours être prioritaire. La peur est le premier sentiment qu’on peut ressentir quand on souhaite réaliser ce fantasme. Dis-vous que c’est tout à fait normal. Nous avons tous peur de l’inconnu et des expériences qu’on n’a pas encore vécues. On peut être timide, introverti ou hésitant, c’est tout à fait normal.

Afin de pouvoir vous lancer, vous devez savoir que le bondage est une pratique bien courante d’après de nombreuses statistiques et il n’est pas seulement réservé aux experts. Vous n’êtes donc pas le seul ni le premier à vous lancer dans le BDSM.
Déguisement, bandeau sur les yeux ou sex toys, il existe différentes façons de pimenter votre bondage. Les techniques sont relativement accessibles du moment que vous êtes concentrés.

Saviez-vous que vous avez tout à fait la possibilité de vivre les belles expériences de « 50 nuances de Grey » ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

19 + cinq =

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.